Un must lors d’un bilan de compétences : l’enquête métier

Je suis une bonne vivante… j’aime manger avec mes amis, tester des nouveaux restaurants … aussi je me suis mise à imaginer ma seconde partie de vie professionnelle en tant que chef ! J’ai donc cherché, lors de mes vacances à la Réunion, une possibilité de tester mon rêve et de passer du temps en cuisine pour comprendre si je possédais la fibre d’un chef et comment tout cela fonctionnait.
Me voici donc partie, par le biais de ma belle sœur Elsa , rencontrer le chef Ben et son équipe au délicieux restaurant les sal’ gosses à Saint Pierre.

https://www.facebook.com/Les-SalGosses-

Premier coup de rappel : la veille de ma  ‘vis ma vie de chef’ je tombe malade et c’est en petite forme que je débute mon expérience …. En tongs… version zoreille touriste  ! Première règle : Des chaussures enveloppantes et un uniforme sont de rigueur ainsi que les cheveux attachés.
Second rappel vécu tout au long de la matinée : le métier de chef requiert Énormément d’énergie, de créativité et de planification. Je pensais le multi tâche l’apanage de la gente féminine…. Je n’ai jamais vu un chef aussi Efficace  gérer quatre activités en même temps sans laisser brûler ce qui était aux fourneaux.
J’ai donc épluché la plus grande quantité de ma vie d’oignons … sans pleurer !!
Puis taillé des pétales dans des courgettes… qui ressemblaient plus à des carapaces de tortues (à mon sens)… je ne serai jamais Rodin !
Produit une pâte à choux … pour la première fois de ma carrière culinaire ,
Préparé des bouillons et je suis devenue une experte en plonge grâce au super lave vaisselle de taille industrielle du restaurant.

Ce que j’ai  observé c’ est qu’une cuisine est une véritable ruche très active : les chefs préparent non seulement les commandes des clients mais créent des mets pour le lendemain, des bouillons, des fonds de sauce …anticipent les futurs repas, tout cela dans un fort esprit d’équipe et d’entraide.

Quant à mon rêve de devenir grand chef étoilé… le principe de réalité s’est appliqué et je ne possède pas les talents et surtout l’énergie physique requise ! Mais une fois de plus , cette démarche à confirmé que je suis tout à fait épanouie dans ma carrière de coach professionnel et je continuerai mes démarches pour suivre un CAP de cuisine (à mettre en pratique lors de mes prochains voyages). J’ai été séduite par l’ambiance de convivialité de l’équipe des sal’ gosses, de la camaraderie qui règne dans l’équipe,  de la gentillesse et … patience à mon égard ….du chef Ben !

En conclusion, cette enquête métier s’est révélée enrichissante et démontre sa grande utilité lorsque l’on considère une reconversion professionnelle. Je ne peux que vous recommander en tant que consultante bilans professionnels la démarche de l’enquête métier….Allez vivre votre vie imaginée et si, comme je l’ai vécu, le principe de réalité s’applique, vous aurez effectué un gain de temps considérable en évitant d’imaginer le miroir aux alouettes !

Leave a Reply

Your email address will not be published.